Projet : Formation CAMPUS

Formation CAMPUS 

(Coopérations et Appropriations pour la mobilité universitaire scientifique)

Cours de spécialité : Français sur objectif universitaire

Compétences spécifiques académiques – Français pour les études scientifiques

Site du projet : https://sites.google.com/site/projetcampusfr/

Protégé : Quel dispositif de formation pour valoriser les compétences spécifiques en langue ?

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Protégé : Quel dispositif de formation pour valoriser les compétences spécifiques en langue ?

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Article en ligne de Jean-Jacques Richer sur la perspective actionnelle

Voici la publication d’un article très intéressant de Jean-Jacques RICHER sur les « Conditions d’une mise en œuvre de la perspective actionnelle en didactique des langues« 1.

Prenant appui sur le monde du travail, Jean-Jacques Richer redéfinit la notion de compétence langagière aux lumières des conceptions du CECRL, qui se donne pour unique finalité : former des apprenants comme acteurs sociaux. Comme le souligne Christian Puren; « cette conception de la compétence est celle d’un savoir, d’un vouloir et d’un pouvoir réaliser des actions complexes, c’est-à-dire exigeant en particulier un certain niveau d’autonomie et de responsabilité, une gestion de l’information au-delà de la seule communication, une dimension réflexive et une dimension collective »2.

Ce paradigme, bien que sous-jacent dans toutes les descriptions de la perspective actionnelle, fut, en quelque sorte mis de côté par les didacticiens du cadre, laissant aux futurs des « chantiers » à embrassés. JJ Richer nomme alternativement la pédagogie de projet, « la linguistique actionnelle », le « vouloir agir » (la motivation), et le comment agir avec les stratégies qu’il s’agit ici de redéfinir.

 

Bonne lecture,

 

 

1. Jean-Jacques Richer, « Conditions d’une mise en œuvre de la perspective actionnelle en didactique des langues », Recherche et pratiques pédagogiques en langues de spécialité [En ligne], Vol. XXXIII N° 1 | 2014, mis en ligne le 15 mars 2014, consulté le 31 mars 2014. URL : http://apliut.revues.org/4162 ; DOI : 10.4000/apliut.4162

 

2. http://www.christianpuren.com/2014/03/23/a-lire-en-ligne-un-article-de-jean-jacques-richer-sur-la-perspective-actionnelle/ 

 

 

L’UTILISATION ET L’APPORT DES NOUVELLES TECHNOLOGIES EN CLASSE DE FRANÇAIS LANGUE ETRANGERE A L’UNIVERSITE

Mémoire de Maitrise FLE 2012-2013

L’UTILISATION ET L’APPORT DES NOUVELLES TECHNOLOGIES EN CLASSE DE FRANÇAIS LANGUE ETRANGERE A L’UNIVERSITE

Abstract
Cette recherche a pour thème les enjeux des TICE (Technologies de l’Information et de la Communication pour l’Enseignement), dans une classe de français langue étrangère sur objectif universitaire.

Les constatations de départ sur lesquelles se fondent ce travail sont les suivantes : l’évolution très rapide des nouvelles technologies et les changements d’utilisations et d’usages des nouvelles générations d’apprenants. Nous verrons en quoi un medium permet de mettre en œuvre la perspective actionnelle, dans quels usages pédagogiques et pour quels impacts sur l’enseignement et l’apprentissage d’une langue ?

L’évolution très profonde de la technologie, que l’on peut même tout à fait rapprocher d’une « révolution cognitive », conditionne en quelque sorte ces « nouveaux apprenants » qui baignent dans le numérique depuis leur petite enfance. L’hypothèse de cette recherche pourrait être la suivante : la « révolution numérique» peut-elle faciliter l’apprentissage d’une langue étrangère ? Cependant, si le rôle de la perspective actionnelle définie par le CECR est primordial, la communication par média interposés ne va pas de soi ni pour les apprenants, ni pour les enseignants. Afin d’éclairer cette problématique générale, la recherche se propose d’interroger les taches qui invitent à l’action communicative, facilitent les échanges de savoirs/connaissances et créent de l’interactivité entre les apprenants d’une part, entre les étudiants et l’enseignant d’autre part, mais aussi avec le medium (ordinateur, tablette …).

Dans le cadre des cours de langue à l’université pour les étudiants allophones en échange universitaire, nous allons détailler quels sont les usages et les pratiques pédagogiques pour une meilleure intégration des TICE dans nos classes. Ce travail, en finalité, tente à travers la description de pratiques pédagogiques, de mieux comprendre comment les nouvelles technologies de l’information et de la communication, permettent non seulement la transmission de la compétence de communication, mais aussi la compétence à communiquer langagièrement, pour agir comme un véritable auxiliaire pédagogique, dans une démarche interculturelle.

Mots clefs

TICE, FLE, FOU, FLES, analyse des interactions en ligne, tâche, apprentissage mobile, projet pédagogique, pédagogie de projet, interculturel, pédagogie différenciée, perspective actionnelle.